FAQ COVID

Question fréquente des Infirmiers/médecins

  • Quelle est la stabilité du prélèvement nasopharyngé ?
  • Le prélèvement est stable 24h à température ambiante, au-delà, conservation à +4°C.

Questions fréquentes des patients

  • Est-ce que je peux prendre un rdv pour un test PCR ?
  • Le laboratoire réalise les prélèvements sur rendez-vous dans deux cas :
    • Pour les professionnels de santé
    • Personnes très âgées ou à mobilité réduite le signalant
  • Quel est le délai de rendu de résultats ?
    • Prélèvement du lundi au vendredi : 24h maximum
    • Prélèvement le samedi : le lundi en début d’après-midi

    Cas particulier prélèvement le samedi si intervention/hospitalisation prévue pour le lundi : résultat le dimanche.
    Pour tout prélèvement réalisé dans le cadre d’une hospitalisation : venir avec l’ordonnance et le mentionner au préleveur au moment du prélèvement.

  • J’ai des symptômes, quand dois-je venir faire le test ?
  • plus vite possible + isolement jusqu’au résultat du test.
  • Je suis cas contact mais complètement vacciné, dois-je faire un test ?
  • 1 – Faire un test dès que possible

    Si le test est négatif :

    • comme vous êtes complètement vacciné(e), on considère que vous avez un risque modéré, et qu’il n’est pas nécessaire de vous isoler ;
    • vous devrez quand même faire un test de contrôle après 7 jours (voir ci-dessous) ;
    • et comme la vaccination ne protège jamais à 100%, en attendant, restez prudent(e) :
      • limitez vos interactions sociales,
      • portez le masque à l’extérieur et à l’intérieur, même dans les lieux qui ne l’exigent plus (restaurant, musées…),
      • évitez de rencontrer des personnes vulnérables ou fragiles ;
    • en cas de fièvre ou de symptômes avant la date prévue de votre test de contrôle :
      • faites-vous tester dès que possible, et restez isolé(e) en attendant le résultat,
      • contactez un médecin ou le 15 en cas de difficultés respiratoires.

    2 – Faites un test de contrôle

    Si votre premier test était négatif, vous devez faire un test de contrôle:

    • 7 jours après votre dernier contact avec la personne malade, pour confirmer que vous n’avez pas été contaminé(e) ;
    • 7 jours après la guérison de la personne malade (soit 17 jours depuis son test positif ou le début de ses symptômes), si vous êtes en contact régulier avec elle (partage de foyer par exemple) ;
    • dès que possible en cas d’apparition de symptômes évocateurs de la Covid.
  • Je suis cas contact, quand dois-je venir faire le test ?
  • cas contact
  • Mon enfant est cas contact, doit-il se faire tester ?
    • < 6ans : pas de test + isolement pendant 8j (si contact hors foyer) ou 18j (si contact dans le foyer)
    • De 6 à 11ans : test possible
      Ou si pas de test (enfant réfractaire) : isolement pendant 14j (si contact hors foyer) ou 24j (si contact dans le foyer)
  • Je suis cas contact de cas contact, quand dois-je faire le test ?
  • Attendre le résultat du test du premier cas contact.
    Si test positif : démarche indiquée ci-dessus.
    (« Je suis cas contact, quand dois-je venir faire le test ? »).
    En attendant, respect des mesures suivantes :

    1. Port rigoureux du masque chirurgical ou grand public de filtration supérieure à 90%
    2. Strict respect des mesures barrière et de la distanciation physique
    3. Eviter les personnes à risque de forme grave de Covid19
    4. Favoriser le télétravail dans la mesure du possible
  • Je suis positif, combien de temps dois-je m’isoler ?
    • Cas symptomatique : 10 jours à partir de la date de début des symptômes avec absence de fièvre au 10ème jour (si le cas reste fébrile, l’isolement doit être maintenu pendant 48h après la disparition de cette fièvre).
    •  Cas asymptomatique : 10 jours à partir du jour du premier test positif. En cas de survenue de symptômes évocateurs de la Covid-19, la période d’isolement devra être rallongée de 10 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.
  • J’ai été testé positif il y a une semaine, dois-je refaire le test ?
  • Non, il n’y a pas d’intérêt à refaire le test, même pour les variants, car ce dernier peut être positif jusqu’à 6 à 8 semaines. En l’état actuel des connaissances, ne pas refaire de test RT-PCR si un test est revenu positif pour juger de la guérison. La fin de la contagiosité ne doit pas être affirmée par un test PCR négatif.
  • J’ai été testé positif il y a 10 jours, j’ai terminé mon isolement, quelles mesures dois-je prendre ensuite ?
  • Pendant les 7 jours suivant la levée de l’isolement :
    1. Port rigoureux du masque chirurgical ou grand public de filtration supérieure à 90%
    2. Strict respect des mesures barrière et de la distanciation physique
    3. Eviter les personnes à risque de forme grave de Covid19
    4. Favoriser le télétravail dans la mesure du possible
  • Quels sont les patients à risque de forme grave ?
  • Patients à risque :
    • Age > 65 ans
    • Maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire (notamment antécédents cardiovasculaires, diabète et obésité, pathologies chroniques respiratoires, cancers, insuffisance rénale, cirrhose, splénectomie, drépanocytose…)
    • Femmes enceintes au 3ème trimestre de grossesse
  • J’ai déjà eu le coronavirus il y a plusieurs semaines. J’ai de nouveau de la fièvre et de la toux, dois-je me faire tester ?
  • Oui, une réinfection est possible.
  • Le dépistage est-il pris en charge par la sécurité sociale ?
  • les tests de dépistage Covid ne seront plus systématiquement remboursés, ils restent pris en charge dans les cas suivants :

    • Vous disposez d’une ordonnance de moins de 48h (symptômes)
    • Vous disposez d’une ordonnance pour un dépistage avant intervention chirurgicale
    • Vous êtes vacciné avec un schéma vaccinal Complet
    • Vous êtes mineur
    • Vous disposez d’un certificat de rétablissement = PCR positive de plus de 10 jours et de moins de 6 mois
    • Vous disposez d’une contre-indication à la vaccination
    • Vous êtes cas contact
    • Vous venez confirmer un test antigénique positif
    • Vous êtes élève cas contact de plus de 18 ans

    Dans tous les autres cas, le dépistage ne sera pas pris en charge par l’assurance maladie et vous sera facturé 43.89 Euros

  • Quels justificatifs de prise en charge doivent être présentés au laboratoire ?
  • Pour bénéficier d’une prise en charge par la sécurité sociale, vous devez désormais présenter un justificatif qui sera contrôlé par le laboratoire lors de votre enregistrement. Pensez à préparer et imprimer votre justificatif avant de venir au laboratoire.

    faq

    Pensez également à vous munir de votre carte vitale.

    Si vous n’êtes pas en mesure de présenter votre justificatif nécessaire à la prise en charge, le dépistage vous sera facturé 43.89 euros

  • Où se garer pour le drive piéton ?
  • Sur le parking de la piscine Aquasud.
  • J’ai vu que les pharmacies font des tests antigéniques, est-ce fiable ?
  • Le test antigénique est moins sensible que le test PCR, il n’est pas recommandé dans certains cas (symptômes de plus de 4 jours, patients de plus de 65 ans, patients à risque de forme grave).
    Il y a un risque de résultat faussement négatif.
  • Pratiquez-vous les tests salivaires ?
  • Oui, le laboratoire réalise les PCR sur prélèvements salivaires selon les recommandations en cours des sociétés savantes et de la sécurité sociale. Il faut savoir qu’un prélèvement salivaire est plus sujet à de faux négatifs qu’un prélèvement naso-pharyngé en raison d’un défaut de sensibilité due à une moindre présence du virus dans la salive. Les PCR COVID sont indiqués en dépistages de masse itératifs chez des patients asymptomatiques (écoles, centres handicapés etc …) et en chez des patients symptomatiques chez qui le prélèvement naso-pharyngé n’est pas possible.
  • J’ai une contre-indication au prélèvement naso-pharyngé : je suis hémophile ou j’ai eu une chirurgie récente des fosses nasales, malformation complexe ou traumatisme des fosses nasales (rugbyman, boxeur…), comment puis-je me faire tester ?
  • Le biologiste réalisera un prélèvement oro-pharyngé, il faudra lui préciser votre contre-indication au moment du prélèvement
  • Dans quels cas le test sérologique est-il remboursé ?
  • La haute autorité de santé ne recommande pas la réalisation du test sérologique en population générale. Ces tests sérologiques ne peuvent pas permettre d’établir un passeport d’immunité.

    Le test sérologique est pris en charge à 100% depuis mai 2020 dans les indications suivantes et sur présentation de l’ordonnance

    • En diagnostic initial ou de rattrapage :
      • En diagnostic initial pour les patients symptomatiques graves hospitalisés, dont la RT-PCR est négative, mais chez qui les symptômes cliniques ou le scanner sont évocateurs d’un COVID- 19 ;
      • En diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques graves hospitalisés, mais qui n’ont pas eu un test RT-PCR dans les sept premiers jours ;
      • En diagnostic initial de patients symptomatiques sans signes de gravité, suivis en ambulatoire dont le test RT-PCR est négatif, mais dont le tableau clinique est évocateur ;
      • En diagnostic de rattrapage de patients symptomatiques sans signes de gravité, suivis en ambulatoire, mais chez qui un test RT-PCR n’a pu être réalisé avant 7 jours ;
      • En diagnostic différé des patients symptomatiques sans signes de gravité diagnostiqués cliniquement, mais n’ayant pas fait l’objet d’une RT-PCR et ce depuis la mise en place de la phase 2 (à partir du 2 mars 2020).
    • En détection d’anticorps dans des populations exposées à un risque accru de transmission/contamination :
      • Professionnels soignants non symptomatiques, en complément du dépistage et de la détection de personnes-contacts par RT-PCR selon les recommandations en vigueur, si la RT-PCR est négative ;
      • Personnels d’hébergement collectif (établissements sociaux et médicosociaux, prisons, casernes, résidences universitaires, internats, etc.) non symptomatiques, en complément du dépistage et de la détection de personnes-contacts par RT- PCR selon les recommandations en vigueur, si la RT-PCR est négative.
    • Personnes présentant un déficit immunitaire sévère

      Pour en bénéficier, le test doit avoir été prescrit par un médecin et être réalisé au moins deux semaines après la dernière injection du vaccin.

Plateforme d’information Coronavirus (7j/7, 24h/24) : 0 800 130 000 (appel gratuit).